19h30Jeudi 13 Juin 2013

CAMPING DE LUXE

Les Fils de Teuhpu + Les Hurlements de Léo
Concert
Jeudi 13 Juin 2013
19h30

ANNULE ANNULE ANNULE

Deux répertoires (Bordel de Luxe et Camping sauvage) seront revisités et apprivoisés par les 14 musiciens, avec des reprises et des compositions aussi surprenantes que dansantes.

« Né d’une alchimie entre deux groupes qui se côtoient  depuis la fin des années 1990, « Camping de Luxe  » c’est une certaine idée des vacances : les potes, la famille, les sourires, le partage mais surtout une aventure hors normes !
Les   Fils   de   Teuhpu  et les   Hurlements   de   Léo  se  sont  déjà  croisés  maintes  fois  sur  scène,  d’abord  lors  d’une rencontre mémorable dans les bas-fonds lyonnais, puis, notamment au Festival de Marne, jouant le  bœuf  et allant même jusqu’à mêler certains de leurs talents respectifs pour former un autre groupe : les Touffes Krétiennes. Mais, cette fois, l’affiche porte leurs deux noms conjointement.
Leur première salve a eu lieu à Barbey en 2009, mais le concert au New Morning, à Paris, a été décisif, un véritable déclencheur pour cette création exceptionnelle.
Sur scène, 14 musiciens, 2 batteries, cuivres, accordéon, guitares électriques… reprennent quelques grands classiques de leurs répertoires, revisitent à leur sauce Boris Vian, Serge Gainsbourg (« Requiem pour un con »)… et nous offrent  des compositions aussi surprenantes que dansantes.
Le  mélange  entre  les  deux  formations  s’opère  tout  naturellement :   un  hurlement  résonne  pendant  qu’un  fanfaron actionne son trombone, laissant la musique se jeter dans une spirale infernale et réjouissante de laquelle chacun d’entre nous peut tirer une part de joie, une part de rire mais aussi, à  bien écouter les textes, une part de réflexion  teintée  d’ironie.  En  effet,  l’engagement  aux  allures  anarchistes  et  révolutionnaires    s’inscrit  tel  un  des  fondements inaliénables du collectif,comme on le perçoit dans le titre  «L’homme libre», à l’aune de leur engagement pour défendre les droits des intermittents, comme ils l’ont fait par le passé. En somme, on bénit leur  union, leur communauté d’idées et de musique, la dynamique de ces vacances pas tout à fait ordinaires dans un camping un peu  foutraque.